Performances des elevages cunicoles modernes en Tunisie

Authors

  • R. Bergaoui Institut National Agronomique de Tunisie
  • S. Kriaa Institut National Agronomique de Tunisie

DOI:

https://doi.org/10.4995/wrs.2001.448

Abstract

La cuniculture moderne en Tunisie a démarré au début des années 80. Le présent article traite des performances techniques et économiques de ce secteur, étudiées a partir d'une enquete portant sur 62 élevages des régions de Tunis et Bizerte. Il en ressort que la taille moyenne est de 112 femelles reproductrices. La productivité numérique est faible: 28,7 lapereaux vendus/cage mére/an. Cette productivité médiocre traduit une mauvaise maitrise de la reproduction, du renouvellement et de la gestion de l'élevage. Ces faibles performances peuvent etre expliquées surtout par un manque de professionnalisme et de technicité des responsables des élevages et par une mauvaise qualité des facteurs de production (reproducteurs, aliments, cages, batiment...). Ces performances se situent au-dessous du seuil de rentabilité, calculé a 36 lapereaux/cage-mére/an. A coté de ces problémes de productivité, le secteur est également confronté a une faible demande. Le Tunisien est pour le moment peu intéressé par cette viande et la consommation reste trés faible, environ 350g/habitant/an. Pour permettre le développement du secteur il est nécessaire: 1 / de former des techniciens professionnels devant conduire l'élevage cunicole, 2/ d'éduquer le consommateur et lui faire connaitre l'intéret de la viande du lapin et 3/ de chercher de nouveaux modeles de développement du lapin tenant compte des contraintes locales.

Downloads

Download data is not yet available.

Downloads

Published

2010-07-06

Issue

Section

Papers