Effets de l'addition de propylene glycol dans l'eau de boisson sur les performances de reproduction des lapines

 F. Luzi, S. Barbieri, C. Lazzaroni, C. Cavani, M. Zecchini, C. Crimella

Abstract

Dans un essai de terrain de 9 mois, les auteurs ont étudié l'effet de l'addition de 2% de propyléne de glycol (PG) dans l'eau de boisson, afin d'améliorer les performances de reproduction des lapines dans un élèvage cunicole industriel. Cinq cycles de reproduction ont été suivis sur un troupeau de 150 lapines comprenant des femelles nullipares, primipares et multipares. Les femelles étaient inséminées (IA) 11 jours aprés la mise bas. Deux méthodes d'induction de l'oestrus ont été comparées par rapport a un lot témoin: PMSG (20 UI par voie sous-cutanée, 72 h avant l'IA) et PG (2% dans l'eau d'abreuvement pendant les 4 jours précédant l'IA). Le nombre de lapereaux nés totaux, nés vivants et sevrés, ainsi que le poids de la portée au sevrage, n'ont pas été influencés par le traitement des lapines. Par contre, le taux de mise bas (64%, 49%, 53% par rapport aux IA, pour les lots PG, PMSG et témoin respectivement) et la mortalité naissance-sevrage (21 %, 18%, 14% pour les 3 lots dans le même ordre) ont été significativement influencées (P<0,001). Ces résultats montrent que le PG peut avoir un l'intéret comme facteur favorisant la fertilité, mais des essais supplémentaires sont nécessaires pour mieux préciser les conditions d'utilisation.


Full Text:

PDF

Abstract Views

794
Metrics Loading ...

Metrics powered by PLOS ALM




 

 Universitat Politècnica de València

 

Official journal of the World Rabbit Science Association (WRSA)

 

e-ISSN: 1989-8886     ISSN: 1257-5011   https://doi.org/10.4995/wrs