Méthode de détermination par tamisage en phase liquide de la taille des particules contenues dans un aliment granulé pour lapins

 F. Lebas, B. Lamboley

Abstract

Un méthode est proposée pour déterminer la taille des particules contenues dans les aliments présentés sous forme agglomérée (granulés). Les différentes étapes de mise au point de la méthode sont décrites. La technique finalement retenue inclut d'abord une phase de délitement de 30 g d'aliment dans 600 ml d'eau. Ce délitement est aidé par un traitement aux ultrasons de 2 fois 10 minutes. Le mélange eau + aliment est ensuite tamisé sur un tamiseur vibrant dans les 3 dimensions a 2800 oscillations par minute. Il est muni de 1 à 4 tamis d'un diamétre de 200 mm. Les tamis normalisé utilisés ont des mailles carrées 1,000 - 0,500 - 0,315 et 0, 100 mm. Ces types de tamis ont été choisis en fonction de la taille des particules physiologiquement actives chez le lapin d'aprés la littérature (particules inférieures a 0,1 mm et supérieures a 0,3 mm). Un tamis a maille de 0,050 mm a élé essayé mais a finalement été éliminé; en effet, il ne retenait qu'une faible partie de la maliére séche (1 a 4%), mais surtout occasionnait des colmatages. Pendant les 8 premiéres minutes du tamisage, un flux d'eau arrivant sur le premier tamis entraine les particules d'un tamis a l'autre. L'eau de tamisage, les fractions solubles et les particules passant a travers le tamis le plus fin ne son! pas récupérées et sont évacuées a l'égout. Les deux derniéres minutes de tamisage s'effectuent sans aspersion d'eau, de maniére a évacuer totalement l'eau des différents tamis. Les particules arrétées par chaque tamis sont récupérées par entrainement avec de l'eau au dessus d'un filtre taré. Les filtres sont ensuite séchés 24h a 103ºC, puis pesés. Les quanlilés de particules retenues sur chaque tamis sont exprimées en pourcentage de la matiére séche de la prise d'essai. La proportion de l'ensemble des particules les plus fines & solubles, est calculée par différence entre la matiére séche de la prise d'essai et la somme des particules retenues sur les différents tamis. Pour obtenir une précision satisfaisante (coefficient de variation inférieur a 5%), il est conseillé d'effectuer au moins 4 déterminations pour chaque aliment granulé étudié. En fin d'article, un exemple d'application est fourni. 11 illustre la réduction de la proportion des particules grossiéres d'un aliment lors de la granulation. La méme mélhode de séparation des particules par tamisage en phase liquide a été appliquée a un mélange en farine grossiérement broyé, puis au méme mélange aprés granulation. Les particules les plus grossiéres (>1 mm) représentaient 33,7% de la matiére séche dans le mélange en farine et seulement 7,6% aprés granulation.


Full Text:

PDF

Abstract Views

597
Metrics Loading ...

Metrics powered by PLOS ALM




 

 Universitat Politècnica de València

 

Official journal of the World Rabbit Science Association (WRSA)

 

e-ISSN: 1989-8886     ISSN: 1257-5011   https://doi.org/10.4995/wrs